Qui sommes-nous ?

Contexte

En Fédération Wallonie-Bruxelles, il n’existe pas de dispositif législatif spécifique et unique pour l’alphabétisation des adultes. Cette matière est transversale, elle touche non seulement le domaine de la formation (éducation non formelle) et de l’enseignement (éducation formelle) dans une perspective socioprofessionnelle ou non, mais concerne également un projet sociétal plus large incluant la cohésion sociale, l’action sociale et l’éducation permanente.

En Belgique francophone, l’alphabétisation des adultes est donc mise en œuvre au travers d’un faisceau de politiques qui dépendent d’entités fédérées, d’institutions et d’administrations différentes.


Accords de coopération

Deux Accords de coopération relatifs au développement de politiques concertées en matière d’alphabétisation des adultes (.pdf) ont été conclus entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la COCOF, respectivement les 2 février 2005 et 20 octobre 2023.

Ces accords prévoient : 

  • l'organisation d'une Conférence interministérielle (CIM) annuelle sur l'alphabétisation des adultes;
  • un Comité de pilotage permanent sur l'alphabétisation des adultes;
  • la publication d'Etats des lieux en matière d'alphabétisation des adultes.


Comité de pilotage

Le Comité de pilotage permanent sur l’alphabétisation des adultes s’est mis en place dès juin 2005. Il est composé de trois membres effectifs par Entité fédérée francophone. Ces membres effectifs représentent les principales Administrations impliquées dans la politique d’alphabétisation.

Des représentants des secteurs suivants siègent au Comité de pilotage :

  • Fédération Wallonie-Bruxelles : l’Education permanente, l’Enseignement de Promotion sociale et l’Egalité des Chances ;

  • COCOF : la Cohésion sociale, la Formation professionnelle et Bruxelles Formation ;

  • Wallonie : l’Action sociale, la Formation professionnelle et le Forem.

Enfin, trois membres effectifs représentent le secteur associatif. Ils sont issus de Lire et Ecrire. Outre les membres précités, le Comité de pilotage Alpha est aussi composé d’experts, de représentants de cabinets ministériels et de membres observateurs tels que l’IWEPS et l’OPC.


Missions du Comité de pilotage

Le Comité de pilotage a pour missions de :

1. Transmettre et proposer aux membres de la Conférence interministérielle des analyses, des remarques, des suggestions sur l’articulation et la coordination des politiques d’alphabétisation dans les secteurs de :

  • l’Education permanente ;
  • la Formation professionnelle, l’Insertion socioprofessionnelle et l’Emploi ;
  • l’Enseignement de Promotion sociale ;
  • la Formation initiale et continue des formateurs en alphabétisation ;
  • l’Accueil des immigrés et primo-arrivants ;
  • l’Egalité des Chances.

2. Proposer à la Conférence interministérielle ses recommandations relatives à :

  • la coordination des politiques de formation des formateurs et d’animateurs en alphabétisation des adultes ;
  • l’articulation des dispositifs communautaires et régionaux.

3. Evaluer le nombre de bénéficiaires des actions d’alphabétisation.

4. Proposer à la Conférence interministérielle :

  • de nouveaux dispositifs ;
  • de nouvelles actions ;
  • l’amélioration des dispositifs existants.

5. Formuler des propositions visant la visibilité et le développement de questions relatives à l’alphabétisation.