L'alphabétisation en Belgique francophone

Périmètre de l’alphabétisation

En exécution du plan d’actions adopté par la Conférence interministérielle en charge des questions d’alphabétisation menée le 3 juin 2021, le périmètre de l’alphabétisation a été reprécisé et la nomenclature pour les formations visant le public Alpha clarifiée. Ces nouvelles définitions sont le fruit d’un travail collectif entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission communautaire française de la région de Bruxelles-Capitale (COCOF), la Région wallonne et le mouvement associatif "Lire et Ecrire".

Champs du Comité
de pilotage Alpha

Le public ne maitrise les languages fondamentaux (oral, lecture, écriture et calcul) et savoirs de base équivalents au CEB* dans aucune langue

Le public
bénéficiaire est
francophone :
ALPHA POUR
FRANCOPHONE

Le public
bénéficiaire est
non-francophone :
ALPHA POUR
NON-FRANCOPHONE

Le public ne maitrise pas
les langages fondamentaux
(oral, lecture,
écriture et calcul)
et savoirs de base
équivalents au CEB.

Il désire acquérir
l’ensemble de
ces compétences.**

Le public est peu ou non scolarisé et/ou ne maitrise pas les langages fondamentaux (oral, lecture, écriture et calcul) et les savoirs de base équivalents au CEB dans sa langue maternelle.

Il désire apprendre le français et l’ensemble des compétences de base.**

Hors champs du Comité
de pilotage Alpha

Le public maitrise les compétences de base en ce compris dans sa langue maternelle 

Le public
bénéficiaire
est
non-francophone :
FLE

Le public
bénéficiaire
est
francophone :
RAN 

Le public est 
scolarisé et/ou 
maitrise les langages 
fondamentaux
et savoirs de bases
équivalents au CEB
dans sa langue
maternelle.

Il désire
apprendre
le français.

Le public maitrise les langages fondamentaux et les savoirs de base équivalents au CEB mais ne maitrise pas les compétences visées au-delà.

Il désire renforcer ces compétences.

*Cf. Socles de compétences de l'enseignement fondamental et premier degré de l'enseignement secondaire en ce qui concerne la formation mathématique et le français. Les tables des matières comportent les notions de "compétences transversales à développer", "compétences relatives aux outils mathématiques de base" et "compétences disciplinaires (lire-écrire-parler-écouter)".

**La question de la numérisation est une question transversale à toute formation. C'est un enjeu périphérique de la formation d'alphabétisation.

Nomenclature des formations

Alphabétisation


 

Action visant l’apprentissage des langages fondamentaux équivalent au CEB (fin d’étude primaire) en matière de lecture, écriture, et expression orale ainsi que du calcul. L’alphabétisation s’adresse à toute personne adulte, qui n’est plus soumise à l’obligation scolaire, qui ne sait pas ou peu lire, écrire, parler ou qui ne maitrise pas, et ce dans aucune langue, les langages fondamentaux et savoirs de base correspondant au niveau de fin d’étude primaires (CEB).


Alphabétisation pour
francophones

Ces cours d’alphabétisation visent les personnes qui s’expriment et maitrisent le français oral mais qui ont été peu ou non scolarisées. Ces personnes francophones ne maîtrisent pas les langages fondamentaux et savoirs de base correspondant au niveau de fin d’étude primaires (CEB).


Alphabétisation pour 
non-francophones

Ces cours d’alphabétisation ne s’adressent qu’aux personnes étrangères ou d’origine étrangère qui ne parlent pas le français et pour autant qu’elles répondent à ces mêmes critères et donc qu’elles ne maîtrisent pas ces langages fondamentaux dans leur langue.


FLE
français langue
étrangère

non-francophones

Le FLE a pour objectif l’apprentissage de la langue française pour des publics ayant été scolarisés dans une autre langue que le français. Il s’agit d’apprentissages pour les personnes scolarisées dans leur langue d’origine qui ont les compétences équivalentes au CEB ou au-delà.


Remise
à niveau/RAN
non-francophones

La remise à niveau vise l’acquisition ou le renforcement des connaissances générales en français et/ou en calcul pour des publics ayant acquis les compétences équivalentes aux langages fondamentaux du CEB.